92 vues

 
Développeur , 
Editeur : 
Titus
Support :  Cartouche
Certifié : 
Langues : 
Date de sortie :  1991 ( 30 ans )
Type : 
 
 –  plate-forme
 
 
 –  action
 
Joueur : 
Quote :
70%
Dick Tracy est une nouvelle production de Titus en cartouche pour les CPC Plus et GX 4000 d'Amstrad. Il s'agit de l'adaptation officielle du film du même nom. Et puisque Robby avait vu le film lors de sa sortie, c'est Robby qui teste pour vous Dick Tracy en cartouche.

Tiens. Titus donne maintenant dans la conversion micro de film du grand écran ? Ben oui ! Dick Tracy est un film de la Walt Disney Company et Titus, avec Nathan Logiciels, font partie en Europe de Disney Software. Voilà le pourquoi du comment.

UN JEU PROPRE

Le première chose qui frappe, lorsqu'on se lance dans une partie de Dick Tracy sur CPC Plus, c'est la qualité des graphismes et leur magnifique mise en couleurs. On ne le répétera jamais assez, la machine supporte une palette de 4 096 couleurs et les graphistes de chez Titus ne se sont pas gênés pour l'exploiter. Si le film empruntait à outrance le style bande dessinée, le jeu est également très proche de l'univers des comics des années 50, les couleurs en plus. C'est propre ! Sur cinq niveaux différents, les décors défilent dans un scrolling fluide, au pixel près. Vous dirigez Dick dans un jeu assez proche du Robocop d'Océan sur CPC. Votre personnage marche, saute, use de ses poings ou d'armes, s'il en possède.

Votre but ? Arriver à la fin de chaque niveau et arrêter les cinq méchants qui veulent faire main basse sur les intérêts de votre ville. Bien sûr, votre progression sera barrée par les sbires des méchants...

SE BAISSER A TEMPS

Après avoir éliminé l'un de vos agresseurs, vous pourrez éventuellement récupérer l'arme qu'il possédait : un revolver ou une mitraillette. Pour tirer, appuyez sur le bouton 1 de votre paddle Amstrad. Pour sauter, c'est le bouton 2. Celui-ci vous servira également à sélectionner votre mode de riposte (poings, revolver ou mitraillette) : il suffit pour cela, d'appuyer en même temps sur le bouton 2 et la direction bas.

Lorsque votre personnage est baissé, il ne peut être touché par balles et ses agresseurs ne peuvent pas le frapper au corps à corps. Après quelques courtes parties, vous progresserez en vous baissant systématiquement à l'approche d'un ennemi. Frappez à mains nues ceux qui viennent à votre rencontre ; criblez de balles ceux qui se tiennent à distance, l'arme automatique à la main. Il vous faudra ensuite trouver le bon « timing » pour éviter les rafales des tueurs postés aux fenêtrès des immeubles, ou tout simplement les tirer en diagonale.

POINT DE MADONNA

Puisque ce Dick Tracy de Titus est l'adaptation exclusive du film original avec Warren Beatty et Madonna, je m'attendais à reconnaître l'un des deux acteurs dans quelques scènes essentielles du jeu. Malheureusement, il n'en est rien. Si on retrouve l'imper jaune de Dick Beatty, nous n'apercevrons pas la sublime Madonna qui apparaissait dans une scène du film avec une tenue totalement indécente...

CARTOUCHE ET DISQUETTE

On peut considérer Dick Tracy comme le premier titre original de la société Titus sur cartouche Amstrad. Ses précédents jeux ( Fire & Forget II , Crazy Cars II et Wild Streets ) n'étaient, en fait, que des versions améliorées de hits existants déjà sur CPC. Le cas de Dick Tracy est donc différent, car, si l'on sait que le jeu sortira également sur CPC classique, les deux versions (cartouche et disquette) ont été développées de concert. Pour des raisons techniques évidentes, c'est la version cartouche qui fût achevée la première. Effectivement, les « plus » techniques des CPC Plus permettent en théorie aux programmeurs de travailler plus rapidement sur la machine ; la palette étendue des couleurs offre également des écrans graphiques plus proches de ceux des versions Amiga, Atari et PC. Mais il faut également savoir qu'une fois terminé, un jeu sur disquette ou cassette peut être rapidement mis dans le commerce , alors qu'un jeu en cartouche doit encore obtenir l'approbation d'Amstrad Angleterre, puis passer sur les chaînes de duplication de cartouches (ce qui peut prendre du temps). En fait, ce décalage permettra de commercialiser presque en même temps tes deux versions du jeu sur CPC et CPC Plus. Dernière chose, l'éditeur a bien sûr intérêt à proposer d'abord la cartouche du jeu. forcément plus belle (because les couleurs, les scrollings hard. etc. ), pour que les ventes des versions disquette et cassette bénéficient de la notoriété de la cartouche.

MANQUE DE PLACE

Il est indéniable que cette dernière production de Titus en cartouche est une réussite. Cependant, et pour notre plus grand malheur, on sent que les programmeurs sont bien à l'étroit dans les 128 Ko de capacité d'une cartouche. Dick Tracy est composé d'une page de présentation et de cinq niveaux de jeu, point. Pas de place aux fioritures. L'éditeur n'a même pas pu caser une page graphique en overscan, la traditionnelle empreinte du renard de Titus. Il serait temps qu'Amstrad permette aux éditeurs supportant ses nouvelles machines de travailler sur des cartouches d'une plus grande capacité ( 256 et 512 Ko ). Nous aurions alors droit à des jeux beaucoup plus somptueux, rivalisant sans problème avec les productions de machines plus puissantes. Si vous ne deviez posséder qu'une seule cartouche Amstrad développée par Titus, et à condition que vous n'aimiez pas les courses de voitures ( parce que Crazy Cars II est vraiment excellent ), offrez-vous Dick Tracy. C'est à ce jour le plus beau jeu de la société française sur CPC Plus et sur GX4000.

Cpc Rulez - Reference
   

Session de jeu 1/2

 

Session de jeu 2/2

 
NONE
NONE
Cliquez sur le fichier ci-dessous pour les télécharger.

 Lien direct : 
Cliquez sur le lien pour le copier. 
Partager :  
  • 0
Ce titre n'as pas encore été partagé, donc si vous voulez le faire connaitre n'hésitez pas.
Commentaires des utilisateurs
ARTICLES BLOG CONTACT CREATE_ACCOUNT EVENTS PARTNERS POLL STATS TEAM EMULATORS HISTORY GALERY YOUTUBE SuperNes - Zoop Virtua Boy - Wario Land Nes - R.C. Pro-Am II Gameboy Color - Rampart Coleco Vision - Qbert MasterSystem - rescue mission Megadrive - Sonic Spinball MasterSystem - Sonic the Hedgehog Spinbal Nes - Conan Gameboy Advance - Demon Driver - Time to Burn Rubber Dreamcast - head hunter 3do - Out of This World Nes - Arkanoid: Revenge of DOH Atari Jaguar - club drive MegaCd - heimdall Pcfx - deep blue fleet GameBoy - turrican Saturn - dark saviour Megadrive - Last Battle Atari Jaguar - NBA Jam Tournament Edition Megadrive - comix zone Atari Lynx - baseball heroes Pc Engine Hucard - Victory Run Arcade - alien syndrome Atari 7800 - one-on-one basketball Nuon Amstrad Mega Pc Atari - Panther Sharp Nintendo Television La Dreamcast, la dernière console de Sega