Starfox 2

Après le succès qu’avait rencontré « StarFox » une suite avait été mise en chantier. Celle-ci devait être le fruit de la coopération entre « Nintendo » et « Argonaut Games ». La sortie était annoncée pour 1995 et elle avait même été annoncée à l’ « E3 », mais finalement en dernière minute elle fut annulée, car « Nintendo » voulait se concentrer sur sa nouvelle console à venir le « Project Reality » qui était en fait la « Nintendo 64 ». Une version fut montrée à la presse elle était presque terminée, il n’y avait plus qu’à enlever le « debug ».

Point de vue scénario on continue l’histoire du premier volet, après sa défaite « Andross » revient à nouveau dans la galaxie de « Lylat » et lance une attaque d’envergure avec une flotte imposante contre « Corneria ».

Le général « Peper » fait appel à vos services et ajoute à votre équipe deux nouveaux membres (« Miyu » un lynx, « Fay » un chien). On retrouva donc « Falco », « Slippy » et « Peppy ». Votre mission sera de défendre « Corneria ».Votre équipe vous permettra d’avoir 6 joueurs avec lequel vous pourrez jouer.

Le système de jeu a été revu, en effet celui-ci est moins linéaire, le titre offre une plus grande liberté au joueur. Vous allez devoir bouger 2 vaisseaux sur une carte qui représente le système de « Lylat ».

Lorsque vous rencontrez un ennemi, la vue passe en 3d et vous pilotez votre vaisseau pour détruire vos opposants. Une fois la zone nettoyée vous revenez sur la carte pour choisir une autre destination. Des boss pourront apparaitre sur la carte il vous faudra absolument les affronter.

Votre objectif sera donc de détruire toute les forces ennemies pour défendre « Corneria » qui sera située dans le coin en bas à gauche. Il vous faudra intercepter les vaisseaux mais aussi les missiles. Pour vous aider le général « Peper » à une station orbitale proche de la planète cependant celle-ci aura un cercle d’action limité, parfois elle aura également besoin d’aide.

Les planètes pourront être libérées, pour cela tous les ennemis devront être éliminés, ce qui vous mènera à un boss dont il faudra également vous défaire.

Bien entendu en fonction de la difficulté il y aura plus d’ennemis, de mêmes les bonus seront également différents.

Comme pour le premier volet la cartouche été équipée d’un processeur dédié pour les calculs 3d il portait le nom de « Nintendo Super FX 2 ». Le jeu fut disponible finalement disponible sur le net sous le format d’une « rom », « Nintendo » essaya de la faire disparaitre mais il était trop tard. Celle-ci est donc jouable sur un émulateur. Mais ce n’est pas tout un bidouilleur du nom de « Doug » entrepris de mettre la « rom » sur une vraie cartouche, pari qu’il réussit. A noter que la « rom » n’est disponible qu’en version japonaise.

Pour anecdote, la programmation de la gestion de caméra dans « Super Mario 64 » serait du code adapté de « Starfox 2 », et en ce qui concerne la version « Nintendo 64 » elle comprendrait 30% de la version « Supernes ».

ShaanMaster
Par:
ARTICLES BLOG CONTACT CREATE_ACCOUNT EVENTS PARTNERS POLL STATS TEAM EMULATORS HISTORY GALERY YOUTUBE Nintendo 64 - mario golf Videopac - 40 - 4 in 1 row MegaCd - sonic the hedgehog cd GameCube - Dakar 2 Atari Jaguar - Worms 32x - t-mek SuperNes - Bust-A-Move 3do - Microcosm SuperNes - Super Mario World SuperNes - ghouls'n'ghosts MasterSystem - alex kidd in shinobi world MasterSystem - Psycho Fox Virtua Boy - Virtual Bowling MegaCd - Batman Returns SuperNes - Dirt Trax FX Atari Lynx - European Soccer Challenge Atari Jaguar - Humans Gx 4000 - dick tracy GameGear - Nazo Puyo Bandai Arcadia - Hobo Commodore 64 - Mayhem in Monsterland Cd 32 - Jungle Strike Saturn - 3D Lemmings Cd 32 - simon the sorcerer Pc Engine Cd-Rom - Moonlight Lady Starfox 2 Atari - Panther Le Virtua Boy La Megadrive 3 Sonic Mars / Sonic Xtreme